Mes Coordonnées

Audrey Javelle

 

Immeuble "Le Futura"

62 avenue de Bayonne

64600 ANGLET

 

Plan d'accès - ici-

prendre rendez-vous au :   06.50.73.78.10

 

 formulaire de contact cliquez - ici -

 

ACTUALITES

 

LA RÉALITÉ VIRTUELLE AU SERVICE DE LA THÉRAPIE

 

Dernier article du blog

 

"une alternative au burn-out"

 

TEST QI

CONSEIL EN ORIENTATION

 

Nouveau partenaire :

 

Institut d'Hypnose Bayonnais

 

Cours collectif de RELAXATION HYPNOTIQUE en petit groupe.


LE QUOTIENT INTELLECTUEL ou QI

                                         La première étape du diagnostic de « Haut Potentiel ou précocité » ou de « retard mental » consiste à passer des tests dits d’intelligence afin de déterminer le fonctionnement intellectuel de l’enfant. Ces tests ne mesurent pas l’intelligence car la mesurer supposerait de pouvoir la définir et ses définitions sont multiples selon le modèle théorique, les cultures… Néanmoins, si on interrogeait un échantillon significatifs de sujets, nous obtiendrions des caractéristiques communes dans  notre conception globale de la notion d’intelligence. Pour simplifier, les tests mesurent le produit de l’intelligence dans la confrontation à un certain nombre de situations-problèmes.
 
POURQUOI  FAIRE PASSER UN TEST DE QI ?
 
Parce que les parents/l’école s’interrogent sur le développement (en avance ou en retard) de l’enfant/ lorsque il y a des soucis dans ses résultats scolaires ou au niveau du comportement / pour permettre d’adapter les attentes des parents avec les possibilités de l’enfant / pour permettre à l’enseignant de comprendre et lui proposer un parcours adapté, si possible...
 
 
QUAND DOIT ON FAIRE PRATIQUER UN BILAN ?
 
Attention à l’effet de généralisation abusive : tous les enfants qui parlent tôt ou apprennent à lire avant l’heure, tous les enfants agités en classe, turbulents et opposants à la maison, tous les élèves en échec scolaire, tous les adolescents rebelles  ou dépressifs...ne sont pas tous des enfants précoces.
 
Attention, pour autant, à ne pas passer à côté du diagnostic. Il peut être gravement préjudiciable pour le développement psychologique, affectif, scolaire et social de votre enfant de passer à côté du diagnostic. Attribuer à de toutes autres causes les difficultés de votre enfant ne permet pas de lui proposer une aide adaptée.
 
(Sur le plan scientifique, les tests pratiqués avant l’âge de 6 ans sont plus sensibles aux facteurs vitesse de développement. C’est  à dire que les résultats vont être nettement marqués par le stade de développement où se trouve l’enfant plus que par les spécificités de son fonctionnement intellectuel. On peut tout à fait  avoir un test qui montre une précocité du développement et de certains types d’apprentissages, ce qui donnera des scores élevés et être en présence d’un enfant intelligent et en avance mais pas précoce. L’inverse existe aussi : un enfant peu stimulé dans son développement mais qui pourtant est un authentique enfant précoce. La prudence est donc de mise lorsque les tests sont pratiqués avant 6 ans et il faudra pratiquer un test quelques années plus tard pour confirmer le diagnostic.)*
 
QUEL TEST UTILISER ?
 
Attention : malgré les offres alléchantes proposées par certains sites douteux sur le net, seul un psychologue clinicien, formé à cela et qui dispose du matériel adapté est habilité à faire passer un test de QI.
 
Le cabinet de psychologie Audrey JAVELLE effectue la passation du test de Wechsler : WISC IV.  Il est étalonné pour les enfants et les adolescents de 6 à 16 ans et 11 mois.
 
COMMENT SE PASSE LE DEROULEMENT :
 
1. Un entretien initial avec les parents et l’enfant/ado lors duquel sont évoqués le passé, le contexte actuel et la demande de la famille. 
 
2. Le passage d’une batterie de tests psychométriques. La passation se déroule généralement sur une séance (entre 1 et 2 heures). Dans certains cas, la passation peut s’effectuer sur deux séances.
 
3. Cotation, interprétation, analyse et rédaction d’un compte rendu complet du test par le psychologue
 
4. Entretien terminal de restitution du compte rendu et explication des résultats, conseils qui en résultent.
 
COÛT :
 
Le tarif de l’ensemble de la prestation constitue un forfait global de 280 euros. Des facilités de paiement en plusieurs fois sont possibles et certaines mutuelles peuvent prendre en charge tout ou partie de ces prestations.
 
 
A QUOI SERT LE DIAGNOSTIC ?
 
En cas d’ « enfant à haut potientiel », on peut se demander ce que ça changera ou si l’enfant prendra la grosse tête...Or ce qui ne change pas avec le diagnostic, c’est l’enfant : précoce il était, précoce il restera. Le bilan ne modifie pas l’enfant. Il donne sens, éclaire, ouvre de nouvelles perspectives. Grâce au bilan, on comprend ce qui se passe et surtout on peut aider l’enfant dans la réalité de ses difficultés, à lui. Et l’enfant ne prend pas la grosse tête, il est soulagé, il comprend enfin sa différence. 
 
* L’enfant surdoué. Jeanne Siaud-Facchin. Odile Jacob.2002